Un chantier dans la cuisine

Touillette, n. fem. Instrument en platisque indispensable, servant à remuer les cafés ou thés de machines industrielles. Version moderne de la petite cuillère en argent. Supertouillette, n. fem. Héroïne aux supers pouvoirs, sauvant sa cuisine du mieu

 
Recettes salées
Recettes sucrées
Généalogie culinaire
Boulangerie
Petits pots
Ballades gourmandes
 

mercredi 13 septembre

Restaurant "Le bord de Loire" à Sancerre

Ce message fait partie de "Nos vacances 2006: plaisir et gastronomie"

Première escale gastronomique de nos vacances: la Charité sur Loire, chez Beau-papa.

Petite visite à Sancerre, sa cave, et son baptême au Sancerre.100_3178

100_3179

Pour le baptême, je me suis dégonflée.

Il fallait réciter un texte qui disait que l'on renonçait à l'eau gazeuse, et que l'on s'engageait à ne boire que du Sancerre. Ça, je l'aurai fait.

Mettre un espèce de bavoir. Ça je l'aurais fait.

Mais avaler le contenu entier, cul sec, de la pipette remplie de Sancerre, ça, je le sentais moins. Je voyais déjà la catastrophe, le débordement (d'où la présence des bavoirs), et la quantité non négligeable d'alcool, alors que nous sortions d'un repas arrosé...

Du coup, j'ai photographié des américains, qui n'ont pas eu peur, eux. C'est juste pour vous donner un apperçu de la pipette! et du ridicule du bavoir!

100_3177

Avant ce baptème raté, nous étions au restaurant "Le bord de Loire" à Saint-Satur, à coté de Sancerre.

(Le site internet est très vieux, les prix sont encore en francs!)

Et voici ce que nous avons mangé.

En amuse bouche

100_3160

Gougères au fromage et toast de rillettes de saumon

En entrée

100_3163

Croustillant d'escargot sur lit de tomates concassées

Verdict: Pas mal, idée à retenir: feuilles de brick et garniture escargot+persillade

Le plat

100_3164

Filet de saumon sur lit d'émulsion de Sancerre, petits légumes.

Verdict: poisson cuit à la perfection, l'émulsion de sancerre était parfaite. Mais un peu lourd, tout ça. un peu gras en bouche.

Les Autres ont pris des morceaux de boeuf sauce vigneronne, et un coq au vin. Ils en étaient content.

En dessert

100_3168

crème brulée

100_3169

Soufflé glacé au rhum

100_3171

Tarte aux abricots maison

Verdict: rien d'extraordinaire, rien de bluffant. Un peu déçue.

Conclusion:

La cuisine est correct, les plat sont bons, mais sans plus.

Pas de subtilité, pas de saveur extraordinaire.

Quand au budget, nous avons compté entre 50 et 75 euros tête. Je trouve que le repas ne valait pas ce prix...

(on était invités par Beau-papa, on va pas se plaindre...)

Voilà, vous êtes prévenus!

Posté par Supertouillette à 14:05 - G - Ballades et rencontres gourmandes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire










Blogs à Croquer

annuaire cuisine

Tournemain - recettes en image

Recettes de cuisine

Concours Blog-Tribu