Un chantier dans la cuisine

Touillette, n. fem. Instrument en platisque indispensable, servant à remuer les cafés ou thés de machines industrielles. Version moderne de la petite cuillère en argent. Supertouillette, n. fem. Héroïne aux supers pouvoirs, sauvant sa cuisine du mieu

 
Recettes salées
Recettes sucrées
Généalogie culinaire
Boulangerie
Petits pots
Ballades gourmandes
 

mardi 05 juin

BA#11: Salers contre Salers

100_5232

J'ai bravé ma non-envie de cuisiner, et je me suis lancée dans le BA#11. J'ai été satisfaite du résultat, à mon grand étonnement. Il faut dire qu'en ce moment, je ne cuisine pas. Je n'ai plus d'imagination, plus d'idée, plus de goût. Tout le mérite de ma bonne santé revient à l'Homme, ce compagnon parfait, qui anticipe ma fatigue, et prépare à manger. Sans lui, je crois que je ne mangerai même pas, ce qui n'est pas très bien quand on est enceinte!

C'était l'ode à l'Homme!

Revenons en à nos moutons: le BA#11. Salers-viande de boeuf, et Salers-fromage de vache.
Moi, je rêvais (et rêve toujours) de Carpaccio. Seulement je n'y ai pas droit en ce moment!! Pff!! Va falloir la faire cuire cette viande! Je vous présente donc, ce qui est sorti de mon cerveau embrumé!

Tartelette de Salers au pignon, Salers pané pignon-romarin

Pour deux personnes (un Homme parfait et une femme enceinte rêvant de carpaccio):

1 pâte feuilletée (fait maison si vous êtes plein de courage!)
1 morceau de Salers-fromage
1 bavette (Salers-boeuf si vous en trouvez, ce qui ne fut pas mon cas)
1/2 brique de crème de soja (c'est pour son petit goût de noisette!)
3 poignées de pignons de pin
Une branche de romarin frais
1 oeuf

J'ai découpé 4 ronds dans la pâte feuilletée. Je les ai piqué avec une fourchette. J'ai étalé dessus 1 à 2 cuillère à soupe de crème de soja. J'ai utilisé un économe pour trancher très finement le Salers-fromage, que j'ai disposé sur la crème de soja. J'ai parsemé de pignons de pin concassé, et d'un plumeau de romarin.

100_5230bis

J'ai cuit au four, à 220°C pendant 12 mn.

Par ailleurs, l'Homme a découpé la bavette en "bâtonnet". Moi, de mon côté, j'ai pilé les pignons, et découpé très finement le romarin. Chaque bâtonnet de viande fut ensuite trempé dans l'oeuf battu, puis dans les pignons de pin concassés au romarin. Direction une poêle bien chaude, deux minutes de chaque côté, pas plus!

Et voilà le résultat!

100_5233

Verdict: très bon, le petit goût "laiteux" des pignons se marrie parfaitement avec le Salers-viande, comme avec le Salers-fromage. Avec une petite salade verte, ce fut parfait!

Posté par Supertouillette à 10:00 - A - Le Salé - Commentaires [17] - Permalien [#]

Commentaires

    Pour quelqu'un qui n'avait pas d'inspiration c'est trés réussi, du coup j'ai faim, bravo à toi et à ton homme. Bonne journée

    Posté par laureva, mardi 05 juin à 10:26
  • Jolie recette!

    Posté par Choupette, mardi 05 juin à 10:28
  • hé bien quelle réussite! bravo!

    Posté par Lavande L&P, mardi 05 juin à 10:30
  • le combat va être terrible! qui l'emportera?
    super en tout cas!

    Posté par omelette, mardi 05 juin à 10:50
  • super beau !

    Posté par emilie, mardi 05 juin à 10:51
  • une très belle interprétation gourmande!

    Posté par anne, mardi 05 juin à 11:09
  • Tu as bien fait debraver ta non envie de cuisiner... pour ce qui est de l'imagination... ça va, tout n'est pas perdu!

    Posté par mamina, mardi 05 juin à 11:31
  • miam, ça à l'air terrible ton truc, je crois bien q je vais essayer... A moins q je ne sois conviée à venir le déguster...
    Ben koi? C toi la vraie crétrice de ce met, dc il y a de fortes chances q ce soit toi ki sache le mieux le préparer... Inutile q je perde du temps en multiple rattage avant d'arriver à la perfection...
    Maintenant q nous sommes d'accord, je viens qd?

    Posté par luckydoth, mardi 05 juin à 11:34
  • Delicate puff paste and hearty meat and cheese--it looks so good. Great photos!

    Posté par Carolyn, mardi 05 juin à 13:13
  • Dis donc c'est super...
    Que se serait-il passé si ton cerveau n'avait pas été embrumé ?

    Posté par Marie, mardi 05 juin à 13:48
  • un superbe résultat pour un travail à "quatre" mains : la viande roulée dans les pignons de pain concassés, qu'est-ce que ça me plaît (franchement ça doit être croquant non ?)

    Posté par béa, mardi 05 juin à 14:28
  • Dis donc c'est super...
    Que se serait-il passé si ton cerveau n'avait pas été embrumé ?

    Posté par Marie, mardi 05 juin à 14:33
  • La photo (la dernière) est fabuleusement gourmande, j'aime beaucoup l'idée du piano à 4 mains ! Plutôt chouette...

    Posté par Tiuscha, mardi 05 juin à 20:41
  • vraiment bien

    salut je voulais juste te dire que ton site est super cool!!!!!

    si tu veu vien voir aussi mon site

    Posté par emily rose, mercredi 06 juin à 00:58
  • notation E/GOUT

    Vous avez trouver du plaisir à réaliser la rectte et là est bien l'essentiel.

    11/20

    Posté par Louis Bernard, lundi 11 juin à 11:18
  • Bonjour Touillette
    J' habite a Nice et je recherche le Vegemite australien..Est-ce que tu sais ou je le peux trouver ? merci beaucoup
    Ps: tres bonnes recettes..repond à mon email si est possible..merci

    Posté par superrr, lundi 25 juin à 02:28
  • Ah mais ça y est, tu as repris du poil de la bête, là ! tant mieux !
    Gros bisous. Prends bien soin de toi... enfin, de vous !
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes), lundi 25 juin à 22:10

Poster un commentaire










Blogs à Croquer

annuaire cuisine

Tournemain - recettes en image

Recettes de cuisine

Concours Blog-Tribu