Un chantier dans la cuisine

Touillette, n. fem. Instrument en platisque indispensable, servant à remuer les cafés ou thés de machines industrielles. Version moderne de la petite cuillère en argent. Supertouillette, n. fem. Héroïne aux supers pouvoirs, sauvant sa cuisine du mieu

 
Recettes salées
Recettes sucrées
Généalogie culinaire
Boulangerie
Petits pots
Ballades gourmandes
 

lundi 02 juillet

La cuisine de l'Autre: les pommes de terre de l'Homme

cuisine_autreChez moi, l'Autre, c'est l'Homme. Et chez moi, comme chez Dorian, l'Autre cuisine.
Bien sur, moins que moi, mais il ne se contente pas de pâte au gruyère. Enfin pas tout le temps.

Du temps où l'Homme me faisait la cour, il cuisinait beaucoup! Enfin, il tentait de m'impressionner. Puis, le temps fut venu où la cuisine devint NOTRE cuisine, jusqu'à ce qu'il me cède la place de plus en plus souvent, et que le lieu devienne MA cuisine. C'est vrai que j'y prends sans doute plus de plaisir que lui, alors, en bon prince, il se sacrifie la plupart du temps!

Quand l'Homme cuisine, il est ordonné, il lave au fur et à mesure, et prends soin de bien me le faire remarquer... Comme si moi... enfin... En fait il a raison. Ma façon de cuisiner consiste à réduire progressivement la place libre sur le plan de travail. Au point que la finalité du plat se déroule souvent sur un petit coin du bar trop haut, mal éclairé, sous l’œil attentif du chat.
La cuisine se révèle alors sous son vrai jour: un champ de bataille où rien ne manque: les cadavres des uns, la victoire triomphante des autres, quelques armes éparpillées par ci, par là. Je sors alors de la cuisine, moi aussi triomphante, mon plat à la main, en essayant de ne surtout pas penser au travail de rangement qui nous attends après.
Nous attends. Oui, parce que l'Homme est vraiment sympa. Que dis-je: parfait!
Même quand il ne cuisine pas, il range!
Et quand il cuisine...

Ça commence généralement ainsi: il s'affaire en cuisine, je surveille de loin, attentive aux gestes, aux techniques. Il a l'air de s'en sortir. Rien à dire.
Évidement, je n'aurais pas fait comme ça. Mais je dois avouer que sa technique fonctionne. Bizarre.
Il me pose alors une question "je mets quoi comme herbe?"
Il est vraiment gentil, il me fait croire que je suis une référence et qu'il n'est qu'un intrus provisoire dans MA cuisine! Quel amour!
"Du thym"
"C'est quoi, c'est ce truc tout sec, là?"
C'est vrai, il en fait parfois un peu trop pour flatter mon égo...

Après ça, il... il... mais IL RANGE! Oui, à peine les pommes de terre coupées en petit bout, il lave à grandes eaux la planche à découper, il lave le couteau, et le met à sécher!
Et ça continue comme ça, il prépare, range, nettoie, me le fait remarquer au passage, rempli la machine à laver la vaisselle... L'évier est toujours libre, vide, épuré.
La cuisine est niquel! Où est MA cuisine???!!!!

Sa technique se révèle beaucoup plus efficace que la mienne après le repas. En deux temps trois mouvements, la vaisselle trouve sa place au lave vaisselle, et quand nos invités partent, la cuisine respire la sérénité...

Heureusement, la plupart du temps, nous cuisinons en duo! Un véritable compromis pour l'un comme pour l'autre! Un peu de rangement dans mon bordel, un peu de bordel dans son ordre parfait!

Les pommes de terre de l'Homme

Pour 4 personnes:
Environ 12 pommes de terre (3 pommes de terre par personne)
1 oignon
1 reste de vin rouge (pour aller avec de la viande rouge, du blanc pour aller avec le reste)
du thym
du sel

100_5271

Il commence donc par éplucher ses pommes de terre, les laver, et les couper en dés, ou autre forme du même volume.

100_5275

Il fait chauffer de l'huile d'olive au fond d'un cocotte. Il y fait revenir ses pommes de terre à feu moyen. Il lave la planche à découper et le couteau.

100_5277

Quand les pomme de terre commencent à dorer, il rajoute l'oignon, puis le vin. Au passage, il peut lui arriver de goûter le vin, pour maîtriser la situation. Il sale, ajoute le thym.

Il couvre la cocotte. Au bout de 20 mn, il va surveiller la progression. Il faut que le vin soit totalement réduit et que les pommes de terre aient commencé à caraméliser.

Il enlève le couvercle, le lave, le pose à égoutter. Il m'annonce alors, avec fierté: "c'est prêt!"
Et moi, je me régale!

100_5281

Posté par Supertouillette à 09:31 - A - Le Salé - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Qu'il est gentil cet Autre...
    Chez moi, C qd l'autre cuisine que C un champ de bataille... Mais chuuuutttt... Si on veut avoir une de ces délicieuses pizz', on va pas le vexer maintenant, qn'en penses-tu?

    Posté par luckydoth, lundi 02 juillet à 08:03
  • Ses pommes de terres me donnent envie! Bravo!

    Posté par Rosa, lundi 02 juillet à 10:14
  • il et adorbale
    Un plat appétissant

    Posté par Minouchka, lundi 02 juillet à 13:31
  • Tu en as de la chance, profites-en bien )

    Posté par Cerise, mardi 03 juillet à 22:07
  • ah oui comme tu dis un homme parfait! Garde-le bien précieusement... En plus il a l'air de te faire de bonnes petites pommes de terre bien appétissantes!

    Posté par helene06, mercredi 04 juillet à 18:34

Poster un commentaire










Blogs à Croquer

annuaire cuisine

Tournemain - recettes en image

Recettes de cuisine

Concours Blog-Tribu